Contribution #28

25-29 ans
Cadres et professions intellectuelles supérieures
Master, doctorat
1
De 21 121 à 25 390
92

Agriculture - Vers une autre agriculture que celle de la révolution verte

Production agricole en phase avec son écosystème (au delà juste de la production dite bio). ça veut dire, respect des saisons, refus de l'agriculture intensive et de la monoculture, refus aussi de l'exploitation des personnes fragiles (sans-papiers, travailleurs étrangers exploités, etc.). En parallèle, ça demande une évolution de l’agrobusiness pour arrêter de vendre de la nourriture ultra-transformée toxique

Signaler

Démocratie & citoyenneté - Plus de démocratie

Mettons fin à l'oligarchie actuelle (quand on voit la reproduction des élites à l'AN, on comprends que les gens ne se sentent pas représentés). Implication plus large des citoyens dans les choix, dans la gestion de communs collectifs (eau, santé, éducation, etc.). Introduction d'une part de citoyens dans les instances (modalités à définir mais ça pourrait être du tirage au sort. Après, il faut encadrer aussi les personnes qui "conseillent" les citoyens choisis). Il faut réussir aussi à éviter un repli sur les nations, avec des discours qui servent uniquement des buts électoralistes en se basant sur une peur de l'altérité qu'on ne comprend vraiment.

Signaler

Écologie & environnement - Vers une centralité de l'écologie

Remise en question du modèle productiviste, extractiviste et l'exploitation des ressources dans une logique d'accaparement des richesses naturelles. Il est temps de comprendre et d'accepter que notre modèle n'est pas compatible avec la finitude du monde et que c'est notre mode de vie qui transforme l'environnement. Il est temps de remettre en cause la croissance économique, la concurrence internationale, en remettant au centre des communs et des valeurs humanistes (je suis un peu trop utopiste peut-être). Arrêtons aussi de parler de protéger l'environnement et ces discours qui sont des aberrations où l'être humain se place en sauveur de la Terre. Aujourd'hui, notre objectif est de conserver un environnement favorable à la vie de l'espèce humaine. La planète a existé avant nous et continuera (d'une manière ou d'une autre sauf si nous la faisons exploser ...) après nous. Les catastrophes et cataclysmes climatiques (ou crise sanitaire) sont liés avec des adaptations de notre environnement à notre action.

Signaler

Éducation nationale - Vers une autre éducation

L'éducation devrait être une priorité, loin des minables discours gestionnaires qui passent leur temps à diminuer les budgets alloués à l'éducation. Il serait bon aussi d'évoluer sur la formation des enseignants pour être moins dans une posture de maître/élève mais pour être dans l'accompagnement de la construction des individus et ne pas mettre les élèves dans une situation de soumission passive où ils ne prennent aucune initiative (de toute façon, dur à faire dans une classe de 30 à 35 élèves ...). L'élève ne doit pas être une outre qu'on remplit (et qu'on associe savoirs et intelligence) mais une personne a même de savoir raisonner et réfléchir.

Signaler

Enseignement supérieur - Former les citoyens de demain

Au delà des moyens pour l'enseignement supérieur et la recherche, arrêtons ces logiques de concurrence et cet impératif d'employabilité des étudiants. L'Université n'a pas vocation à former des bons petits soldats pour les entreprises mais des citoyens éclairés (encore une fois un peu utopiste...). L'Université doit être un lieu de liberté, de créativité, de débats, d'échanges et non pas de concurrence et de paperasse inutile pour avoir un peu de budget pour mener à bien les activités de recherche. Un accès libre et gratuit doit être assuré à tous

Signaler

Europe - Vers une Europe politique (non néolibérale)

Dans l'absolu je suis favorable à l'idée d'une Europe politique mais qui est au service des peuples européens. Pas d'intérêts privés et de la finance. La doxa néolibérale (marquée par l'ordolibéralisme allemand) doit cesser pour revenir aux idéaux premiers de l'Europe comme vecteur de paix et de cohésion/solidarité entre les peuples. Donc moins de pouvoir à la commission et plus au parlement et une plus grande implication des citoyens.

Signaler

Famille & mutations sociales - Plus de collectif et de solidarité

Le collectif est source de force, surtout en temps de crise. Arrêtons d'écraser les plus faibles sous le dictat d'une oligarchie bien pensante (pour ses intérêts) et construisons ensemble une société à même que chacun puisse se réaliser.

Signaler

Finance - Vers une autre finance

Stop à la finance et aux "banqstères". La finance doit retrouver son but initial de financer l'activité réelle et non pas de la spéculation, qui est toxique où certains s'enrichissent sur le malheur des autres et où les plus puissants sont toujours plus puissants.

Signaler

Fiscalité & dépenses publiques - Stop à la pensée gestionnaire

Notamment les règles gestionnaires, sans aucune réalité derrière, qui servent juste à soumettre les états à la pensée néolibérale et à l'inscrire toujours plus dans une logique de marché (où les états doivent s'endetter auprès d'acteurs privés). Annulation aussi de certaines dettes

Signaler

Industrie - Vers une autre production

Produire autrement, notamment en repensant la question de la valeur et en repensant les modèles productivistes/autoritaires vers des modèles coopératifs centrés sur les besoins réels des individus et non pas une course à la production

Signaler

Justice & sécurité - Une justice indépendante

Une justice clairement indépendante a même de condamner les puissants, ce qui veut dire aussi des capacités pour enquêter, contrôler les puissants/financiers et pas qu'une politique du chiffre qui transcrit les inégalités sociales/géographiques dans les chiffres de la délinquance. Il est temps aussi que les entreprises deviennent des justiciables comme les autres et de pouvoir les condamner à la hauteur de ce qu'elles méritent.

Signaler

Medias - Des médias indépendants

Notamment des grands groupes financiers/industriels, tout en dépassant aussi le modèle de financement par la pub qui soumet les médias à d'autres impératifs. Séparer aussi les formations des futures personnes travaillant dans les médias et les milieux politiques (cf les chiens de garde et les nouveaux chiens de garde).

Signaler

Mondialisation - Repenser la mondialisation par la globalisation

Repenser la mondialisation, vers une logique plutôt de globalisation, pour stopper cet appauvrissement des cultures sous l'influence des États-Unis et d'un mode de vie néolibéral qui détruit la diversité. Des réponses globales doivent être apportées aux problèmes actuels, il est important de repenser aussi les instances internationales et leur positionnement

Signaler

Numérique & technologies de l'information - Formation et sensibilisation

Les TIC qui sont l'expression la plus visible actuellement du numérique restent encore marquée par une dimension "magique", que la technique peut tout faire, tout résoudre (il faudra aussi sortir de ce solutionnisme technologique), il est important de sensibiliser et d'expliquer les enjeux, les questions portés par le numérique : construction de "cages dorées" (par les GAFAM), prédation de la vie privée (avec une volonté de permettre aux gens de vendre leurs données perso dans une logique de marchandisation de l'individu) mais aussi enjeux écologiques (consommation, extraction des matières premières, recyclage des appareils, obsolescence programmée, etc.)

Signaler

Politique & rôle de l'État - Vers une troisième voie

Entre plus d'Etat et moins d'Etat, je propose plus de participation citoyenne dans une logique de réappropriation de l'espace public et des politiques par les citoyens. Celle-ci pourrait passer par la mise en place de commun (ex gestion de l'eau par les habitants d'une ville directement) L'Etat (et plus largement le collectif) a un rôle essentiel à jouer dans la mise en place de mécanisme de solidarité et d'entraide auprès des différents citoyens.

Signaler

Santé - Un droit pour tous

La santé doit sortir d'une logique marchande, une vie n'a pas de prix. Arrêtons de privatiser les bénéfices et de socialiser les pertes. C'est un droit qui doit être réaffirmé pour un accès libre et gratuit aux soins dans de bonnes conditions

Signaler

Sciences & recherche scientifique - Une recherche indépendante et loin de la concurrence

Donner de l'espace aux chercheurs pour qu'ils puissent rechercher et travailler et ne plus passer leur temps à monter des dossiers inutiles ... la recherche prend du temps, on ne trouve pas sur un claquement de doigts et surtout la recherche doit pouvoir être au maximum indépendante (notamment des intérêts privés utilisant juste la recherche pour vendre leurs produits comme Coca-Cola). Plutôt que des mesurettes ponctuelles, il est nécessaire de mettre en place des fondements structurels qui pourront appuyer la recherche

Signaler

Travail - Réinterroger la notion de travail

Qu'est-ce que le travail ? En quoi est-il important dans notre société ? Est-ce le plus important ? Notre définition du travail en plus est très limitée, vu que souvent elle se limite au travail productif qui ajoute des points de PIB. Avons nous besoin de travailler ? Avons-nous besoin de certains boulots parasitaires à notre société et qui aliènent les individus ? Le travail devrait être libre et choisi et non contraint et dominateur. Plus qu'un revenu universel, je suis favorable à la gratuité https://www.monde- diplomatique.fr/2018/11/ARIES/59231 qui permet de faire disparaître la logique marchande.

Signaler