Contribution #47

35-39 ans
Cadres et professions intellectuelles supérieures
Master, doctorat
4
Supérieur à 63 210
34

Agriculture - Pour un modèle agricole résilient

Développer l'agriculture sur sol vivant, bien plus que le bio La terre n'est pas qu'un substrat, c'est un système remplit de micro-organismes qui tend spontanément à créer de la vie, s'enrichissant et se complexifiant progressivement, aboutissant à une fertilité spontanée, résiliente et autonome. Ses mécanismes complexes peuvent s'apprivoiser, être reproduits ou optimisés à des fins de production alimentaire. La plupart des techniques employées actuellement (maraichage sur sol vivant ou grandes cultures sous couvert végétal par exemple) sont plus sobres en energies fossiles (carburant, engrais et traitements de synthèse), les rendent peu dépendantes des ruptures d'approvisionnement mais aussi des investissements technologiques nécessaire dans l'agroindustrie et donc des prêts bancaires et subventions. Les études scientifiques (rares) sur leurs résultats en terme de productivité sont très loin d'être ridicules. La diversité de leur production diversifie les potentiels revenus. Le gain pour la biodiversité, l'appauvrissement des sols et la qualité des eaux est énorme. Certes l'énergie humaine est plus utilisée, mais l'absence de travail du sol, l'organisation réfléchie, à une échelle locale, du système productif le rend moins pénible qu'il ne l'est pour les armées d'ouvriers agricoles utilisées à vils coûts aujourd'hui. La technicité et le travail intellectuel nécessaires pour développer un ecosystème productif et résilent rendent ce travail beaucoup plus collaboratif, et lui donnent du sens.Une redistribution des subventions européennes doit être travaillée. Une pluralité des enseignements et de la recherche doit être mis en place d'urgence. Polyculture, rotations, travail sur les haies et les arbres, enrichissement du sol par des engrais verts, de la matière organique recyclée ou produite sur l'exploitation, travail sur les haies et les arbres, autoproduction des semences, gestion de l'eau doivent devenir la base

Signaler

Démocratie & citoyenneté - Fin de la monarchie

Représentativité réelle du parlement et réel pouvoir de ce dernier: nomination du gouvernement, proposition et vote des lois, contrôle de l'action publique Transparence complète de la vie publique: marchés, contrats, lobbying, pantouflage des hauts fonctionnaires Révocabilité des élus Du côté des citoyens: "obligation" de participer à au moins une activité associative, organe politique local ou autre forme d'action publique

Signaler

Écologie & environnement - A défaut des moyens financiers colossaux: de l'éducation

Former les jeunes, à défaut de raisonner les ainés dont les réflexes façonnés par des dizaine d'années de publicité et de manipulation semblent inaltérables. Pas que par l'école, mais aussi par le milieu associatif, l'audiovisuel public etc... - Biologie et fonctionnement de notre ecosystème essentiellement, mais aussi connaissance de notre propre société et des autres, des externalités négatives invisibles de leur consommation, - Education à la santé plus poussée, à l'agroecologie, aux relations humaines, au bricolage et autres low tech - Stop à la publicité (classique ou cachée) Sinon, favoriser les alternatives ecologiques à nos habitudes destructrices, en commençant par la mobilité: des infrastructures cyclables partout, des trains réguliers sur les petites lignes,

Signaler

Éducation nationale - Doubler les moyens partout, tripler ailleurs

Augmenter la durée de formation des enseignants et donc la diversifier Diminuer drastiquement le nombre d'enfants par classe pour personnaliser un peu leur parcours, favoriser leur épanouissement, rendre le boulot des enseignants supportable et leur permettre d'experimenter plus librement. Rénover l'infrastructure Tripler les moyens dans les zones particulièrement défavorisées.

Signaler

Santé - La santé = bien public

Englober les mutuelles dans la sécurité sociale Fermer le secteur 2 tout en revalorisant les actes, en fonction de leur cout réel et les réindexer sur l'inflation. Rendre la gestion des caisses aux partenaires sociaux et leur donner de réels moyens d'évaluation Prévention à tous les étages: a l'école, au travail,

Signaler